La méditation en entreprise par Sylvain Mira

,

Si le mot “Méditation” nous évoque immédiatement l’image d’un bouddha assis surplombant une forêt lointaine, il peut paraître incongru de rapprocher ces deux mondes que sont la méditation et l’entreprise. Pourtant, de nombreuses études nous démontrent aujourd’hui que méditer renforce notre efficacité, de notre cerveau à notre système immunitaire. Et cette pratique ancestrale commence à se frayer un chemin dans nos écoles, nos hôpitaux, et même nos bureaux. Tour d’horizon:


Méditer, de quoi est-il question ?

De Soi ! Mais pas seulement: De l’autre, de bonheur, d’auto-communication harmonieuse, de force, de pensée positive, de paix…. De tant de choses ! La pratique de la respiration consciente, par exemple, mène quasi instantanément à la réduction de l’ensemble des marqueurs de stress chez l’expérimentateur.

Qui ne serait pas tenté, finalement, de goûter à ce processus ?

Longtemps enfermée entre les hauts murs des monastères d’Asie, puis restreinte à quelques érudits voyageurs, la méditation aujourd’hui est objet non plus de curiosité, mais d’étude scientifique: cette tendance initiée dans les années 90 à prouvé de nombreux bienfaits, son impact sur la plasticité cérébrale et une activation de certaines zones du cerveau qui seraient de véritables “zones du bonheur”.

Méditer rend heureux, tout simplement. Et notre monde moderne, sans cesse à la recherche de pansements pour les blessures qu’il s’impose, est en train d’en comprendre toute l’ampleur. Aussi la méditation se traduit aujourd’hui en langage plus simple, avec des codes et des exercices décortiqués et transparents, et malgré le risque d’y perde une partie de sa profondeur…  force est de constater qu’elle fait moins peur.

Mais pourquoi imaginer la méditation en entreprise ?

Est-ce transférable dans l’univers “froid et cruel” de la performance ? Mais oui. C’est même ici qu’elle est le plus appréciable, car c’est dans la difficulté que nous rencontrons nos ressources et cet outil peut jouer un rôle révélateur. Parce que le monde de l’entreprise, et du travail en général, est parfois auréolé de souffrances, d’obligations et de responsabilités vécues comme contraignantes, il est plus que nécessaire aujourd’hui d’y apporter des espaces de gestion intuitive, de communication bienveillante et des outils émotionnels. 

 

Une fois passée la réticence légitime à approcher une pratique issue d’une ère plus spirituelle que digitale, la méditation dénudée devient laïque, intelligente et même performante: Un outil des plus utiles.

Si dans la pratique individuelle il est souvent question de calme et de lâcher-prise, d’harmonie avec ceux qui nous entourent, La Méditation transférée à l’entreprise cumule ces objectifs avec en plus une gestion/prévention en termes de santé au travail et le développement d’un potentiel créatif trop souvent laissé de côté.

Sous quelle forme & quelle fréquence ?

Une pratique de quelques dizaines de minutes, préparée et encadrée, peut trouver sans peine une place dans un emploi du temps même chargé. La question de la fréquence dépend de la motivation et des objectifs à atteindre: Pour apporter de la cohérence et de la clarté dans un fonctionnement, quelques minutes par jour suffisent. Pour déclencher un changement mesurable, collectif ou individuel, pour retrouver des capacités d’analyse ou d’auto-responsabilité, il s’agit de quelques sessions régulières et bien préparées sur quelques mois.

Méditer en entreprise, c’est créer un espace pensé pour le calme, l’observation, et le recul. La rencontre de l’endroit et de l’instant privilégiés où je peux désamorcer mes conflits internes et concevoir l’apaisement de ma communication externe. Un ici et maintenant ou je me connecte plus entièrement à mes ressources, ma créativité et où je me vide de tout ce qui m’empêche de profiter des choses telles qu’elles sont.

 

Impulser ce dynamisme par la Méditation : ce paradoxe est l’enjeu moderne d’un croisement entre 2 univers apparemment différents.

Mais au-delà, il est bien question de la recherche toujours plus précise d’outils adaptés qui s’inspirent également du coaching comme de la pensée positive, pour parvenir à une vision de l’entreprise plus lumineuse saine et humaine.

Si vous souhaitez plus d’informations ou d’échanges sur la pratique de la méditation en entreprise, n’hésitez pas à contacter Muriel PROST – Ressource

 

Sylvain Mira

Centre NIJI

 https://www.centre-niji-toulouse.com/

 

Le Feel Good Management : idéal accessible ou utopie ?

,

Encore un concept de management à la mode pas vraiment ‘’nouveau’’ me direz-vous !

Peut-être en partie et pourtant, le Feel good Management apporte une véritable valeur ajoutée pour la réussite d’une entreprise et est souvent peut abordée avec la bonne dynamique et sous tous ces angles.

En effet, ce n’est pas uniquement une politique de qualité de vie au travail comme beaucoup le présentent…Ni une volonté de mettre en place le bien-être dans l’entreprise en embauchant un ‘’chief Happiness officer’’ pour mettre une ambiance type ‘’start-up’’, des salles de repos avec billard et baby foot….

Ce n’est pas non plus un nouveau concept de management qui ferais encore plus et mieux que le management bienveillant, le management authentique, le management empathique ….

Alors, me direz-vous …Qu’est ce que le feel good management ? Et Est-ce une utopie dans les organisations ?

Ma propre conception du Feel good Management est que c’est un ensemble de réflexions et d’actions à mettre en œuvre pour atteindre un équilibre qui permet à la fois la performance, la pérennité d’une entreprise et en même temps, le plein épanouissement des collaborateurs et de la direction. Et oui, les dirigeants aussi, car s’ils ne sont pas dans une énergie positive et épanouis, alors l’ensemble de l’organisation et des équipes ne le sera pas non plus !

 

 

Les actions ou changements à opérer sont uniques, pour chaque entreprise : pas de recette miracle et applicable à tous !

Il est essentiel que le Feel Good Management soient co-créer en équipe, en fonction de la structure, de la culture existante, du marché, des collaborateurs, des envies de chacun et de tous ….

Pour cela, nous faisons appel à l’intelligence collective de toute l’équipe interne et nous pouvons même aller jusqu’à inclure les clients et les fournisseurs !

Le feel good management, en fonction de chaque organisation, fait appel à plusieurs éléments : la vision et la culture de l’entreprise, le lien souhaité avec les clients et les partenaires, la raison d’être, le type de management et sa cohérence avec tout ce qui précède, l’alignement avec la stratégie des ressources humaines, la qualité de vie au travail, le service/produit proposé ….et toutes autres idées émergentes et originales inventées par les équipes !

Et oui, c’est réalisable ! Certes, quelquefois, cela relève du challenge mais si le dirigeant en a envie, alors, la réussite est assurée.

le feel good management devient une culture d’entreprise qui favorise la performance, la créativité, l’innovation, l’engagement et tout ceci engendre un bien-être au travail pour tous et une envie de se lever tous les matins pour participer, vivre ensemble, créer, révéler ses talents, se mettre des petits ou gros challenges, rire …

Alors, que vous soyez dirigeant, managers, RH, peu importe la taille de votre entreprise…. Contactez-nous pour mettre en place votre propre idéal dans votre entreprise !

 

Muriel Prost

Trophée des Femmes de l’économie – 19 septembre 2017

,

Muriel Prost sera membre du jury des Trophées des Femmes de l’économie – Occitanie.

Après une première édition Languedoc-Roussillon en 2016, les Trophées « Les Femmes de l’économie » Occitanie se tiendront mardi 19 septembre 2017 à la Cité de l’espace à Toulouse.

Plus d’informations :

http://www.femmes-economie.com/trophee/languedoc-roussillon/

 

 

LE COACHING ? Pour développer son Agilité

LE COACHING : OUI mais POUR QUOI ?

Ce mot veut ‘’tout et rien dire ‘’, entend-on….

Il est vrai que le seul mot de ‘’coach’’ évoque un américanisme et fait penser de suite à la tendance des coachs sportifs, des coachs d’émissions de télé-réalité et plus encore…

Et pourtant, le nombre d’entreprises et de dirigeants qui font appel à un coach est en croissance importante. Cette demande en augmentation correspond à une évolution majeure de notre société : humaine, culturelle, sociétale dont il convient de comprendre les mécanismes.

La société industrielle que nous connaissions dans les années 1900  a évolué vers une société capitaliste, de plus en plus individualiste.
Les entreprises, les dirigeants et leurs collaborateurs doivent faire face à des bouleversements majeurs : fusions, rachats, délocalisations, dérégulations, licenciements … Ceci engendre un isolement et un stress croissant pour les dirigeants et leurs équipes, la peur du chômage et du coup, une tension sociale extrêmement importante.

Cette pression quotidienne engendre une perte de sens importante qui n’arrange pas la performance des entreprises.

De plus, le système de l’entreprise et de son environnement est de plus en plus complexe.

Comment accepter les frustrations inévitables ?  Est-il possible de  faire plus avec moins ? Quelles actions pour motiver les équipes et développer la confiance ? Comment trouver son équilibre entre ses ambitions personnelles et celles de l’entreprise ?

Alors, que faire ?

Identifier ses besoins et prendre du recul avec une personne externe : un coach !

Pourquoi faire appel à un coach ?

Le sens premier de faire intervenir un coach dans son entreprise est de développer le potentiel individuel des collaborateurs et l’intelligence collective des équipes.

 L’un n’allant pas sans l’autre pour développer la Performance de l’entreprise !

Nous avons en nous tous, individus et équipes, des ressources à l’infini, qui ne demandent qu’à être révélées, et ce pour notre plus grand bien mais aussi celui de l’entreprise !

Comment intervient-il ?

Le coach va accompagner son client par son questionnement, son écoute, sa compréhension des enjeux et des besoins. Il fera appel à diverses méthodologies professionnelles et va s’adapter en permanence aux besoins et à la problématique du moment.

Le coach en entreprise a généralement de longues années d’expériences professionnelles ainsi qu’une formation spécifique au métier de coach. Cette dernière, d’une durée d’un an, est indispensable pour la qualité de son accompagnement et doit-être couplée avec un travail de développement personnel important ainsi qu’une supervision.

Ceci lui permet d’être à la fois, consultant, formateur, médiateur, thérapeute en fonction du besoin de son client et d’être du coup très pointu dans son accompagnement.

Pour preuve, le dirigeant d’une importante société disait à Vincent Lenhardt, le coach qui a introduit le coaching en France : ‘’J’aimerai bien m’adresser à un psy pour qu’il m’aide à voir dans mes motivations inconscientes et qu’il m’évite les faux pas dans mes comportements et décisions mais il risque de ne pas comprendre les enjeux et les implications stratégiques et institutionnelles. D’un autre côté, j’aimerai bien m’adresser à un consultant qui comprenne les problèmes stratégiques mais je crains qu’il ne saisisse pas assez bien  les enjeux personnels qui sous-tendent tout cela….Il me semble que votre rôle de coach vous permet de balayer ces différentes zones, qui sont en définitive toutes aussi déterminantes.’’*

Le coaching permet, entre autres, de :

  • Détecter les potentiels et les mettre en lumière…
  • Faire le point sur ses compétences et développer sa pratique managériale & relationnelle.
  • Permettre une prise de recul, particulièrement nécessaire ces temps-ci…
  • Mieux vivre avec la complexité et développer des capacités d’agilité…
  • Mettre à jour les blocages, peurs et croyances limitantes pour les éliminer et permettre d’avancer…
  • Trouver ses propres solutions en partant du postulat que chacun d’entre nous a la solution en lui et que c’est donc la meilleure et la plus durable…
  • Améliorer le mode de communication et les relations interpersonnelles…

Au final, les individus et les équipes, après un coaching ou un team building se sentent alignés avec eux-mêmes, plus sereins, plus clairs sur leurs motivations, et leur mode relationnel. Ils auront développé leurs capacités de compréhension et d’ajustement dans ce monde complexe actuel.

 

Alors, tous au Coaching ….Développons notre agilité et notre équilibre !

 

* Vincent Lenhardt, Les responsables porteurs de sens