#Management : Quand l’angoisse bloque l’énergie de l’entreprise !

,

Malgré la mode du management libéré en entreprise, nous constatons une augmentation importante de la PEUR en entreprise, de l’ANGOISSE individuelle mais aussi collective.

Cette émotion qui, instinctivement, engendre, dans notre état primitif, la fuite, est un véritable facteur de contre-performance. Elle engendre de nombreux freins, des résistances aux changements, des conflits, un repli sur soi individualiste et le blocage des initiatives et de l’innovation.

Peu de personnes savent comment gérer cette angoisse et  elle est fortement contagieuse au sein d’une équipe.

D’ailleurs, on peut quelquefois  la ressentir quand on rentre dans une entreprise. Dès l’accueil, vous commencez à percevoir  si l’atmosphère est lourde, pesante, anxiogène ou bien studieuse, conviviale, dynamique…

Mais qu’est ce qui génère cette croissance de l’angoisse professionnelle ?

Depuis quelques années, dans le monde occidental, tout s’accélère !

Il y a une exigence croissante de réussite individuelle, nous faisons face à la rapidité des changements sur le marché, le marché du travail est de plus en plus difficile…Tous ces facteurs sont anxiogènes et accroissent les peurs de :

  • Ne pas être compétent, de mal faire
  • Ne pas réussir sa vie professionnelle
  • Ne pas être reconnu à sa juste valeur
  • Ne pas être à la hauteur des attentes de son équipe, de son boss
  • Ne pas être sûr de son avenir : voir son poste supprimé, être licencié
  • Devoir changer, sortir de ce que l’on sait faire et ne pas s’en sentir capable
  • N’avoir aucune responsabilité

Etc…

Alors, En tant que dirigeant, DRH ou manager : comment insuffler une dynamique et une énergie positive ?

  • Faire un bilan de l’atmosphère dans ses équipes. Par exemple, la parole semble-t-elle libre dans mon entreprise ? Vient-on me parler spontanément des projets, des échecs comme des réussites ? Les projets avancent-ils correctement ?….
  • Etre à l’écoute de ce qui se dit en collectif et en individuel
  • Etre transparent sur la situation de l’entreprise et sur sa stratégie actuelle même si cela ne va pas fort !
  • Partager la raison d’être de l’entreprise : le Pour Quoi on se retrouve tous ensemble tous les matins …
  • Informer des changements à venir le plus tôt possible et rassurer: Ensemble, nous y arriverons …
  • Développer un ‘feel good management ‘’
  • Faire en sorte que la culture managériale soit authentique et empathique
  • Prendre soin de vous pour pouvoir prendre soin des autres
  • Mettre de la souplesse, de l’énergie positive plutôt que de la pression
  • Mettre en place un pouvoir partagé que ce ne soit pas toujours le(s) même(s) qui porte(nt) tout sur les épaules et qui sont force de propositions.
  • Pousser et soutenir les initiatives en donnant le droit à l’erreur – Essayer puis ajuster !
  • Innover managérialement et mettre en place le cercle vertueux de la confiance
  • Instaurer les boucles de réussite pour profiter de l’énergie positive qu’elles apportent

 L’objectif est d’instaurer un cadre rassurant et de développer la CONFIANCE pour générer une dynamique positive et la réussite du développement de l’entreprise.

Des questions sur ce sujet pour votre entreprise ? Contactez-nous pour échanger.

Nos programmes de coaching individuel ou d’équipes sont conçus pour dynamiser et faire pétiller vos équipes et pour développer votre performance.

Muriel PROST, Coach en entreprise

 # Management

# Feel good management

# coaching entreprise

# réussite entreprise

# peur en entreprise

Le Feel Good Management : idéal accessible ou utopie ?

,

Encore un concept de management à la mode pas vraiment ‘’nouveau’’ me direz-vous !

Peut-être en partie et pourtant, le Feel good Management apporte une véritable valeur ajoutée pour la réussite d’une entreprise et est souvent peut abordée avec la bonne dynamique et sous tous ces angles.

En effet, ce n’est pas uniquement une politique de qualité de vie au travail comme beaucoup le présentent…Ni une volonté de mettre en place le bien-être dans l’entreprise en embauchant un ‘’chief Happiness officer’’ pour mettre une ambiance type ‘’start-up’’, des salles de repos avec billard et baby foot….

Ce n’est pas non plus un nouveau concept de management qui ferais encore plus et mieux que le management bienveillant, le management authentique, le management empathique ….

Alors, me direz-vous …Qu’est ce que le feel good management ? Et Est-ce une utopie dans les organisations ?

Ma propre conception du Feel good Management est que c’est un ensemble de réflexions et d’actions à mettre en œuvre pour atteindre un équilibre qui permet à la fois la performance, la pérennité d’une entreprise et en même temps, le plein épanouissement des collaborateurs et de la direction. Et oui, les dirigeants aussi, car s’ils ne sont pas dans une énergie positive et épanouis, alors l’ensemble de l’organisation et des équipes ne le sera pas non plus !

 

 

Les actions ou changements à opérer sont uniques, pour chaque entreprise : pas de recette miracle et applicable à tous !

Il est essentiel que le Feel Good Management soient co-créer en équipe, en fonction de la structure, de la culture existante, du marché, des collaborateurs, des envies de chacun et de tous ….

Pour cela, nous faisons appel à l’intelligence collective de toute l’équipe interne et nous pouvons même aller jusqu’à inclure les clients et les fournisseurs !

Le feel good management, en fonction de chaque organisation, fait appel à plusieurs éléments : la vision et la culture de l’entreprise, le lien souhaité avec les clients et les partenaires, la raison d’être, le type de management et sa cohérence avec tout ce qui précède, l’alignement avec la stratégie des ressources humaines, la qualité de vie au travail, le service/produit proposé ….et toutes autres idées émergentes et originales inventées par les équipes !

Et oui, c’est réalisable ! Certes, quelquefois, cela relève du challenge mais si le dirigeant en a envie, alors, la réussite est assurée.

le feel good management devient une culture d’entreprise qui favorise la performance, la créativité, l’innovation, l’engagement et tout ceci engendre un bien-être au travail pour tous et une envie de se lever tous les matins pour participer, vivre ensemble, créer, révéler ses talents, se mettre des petits ou gros challenges, rire …

Alors, que vous soyez dirigeant, managers, RH, peu importe la taille de votre entreprise…. Contactez-nous pour mettre en place votre propre idéal dans votre entreprise !

 

Muriel Prost

LES 6 CLÉS POUR MOTIVER SES COLLABORATEURS

La motivation des équipes reste un souci majeur pour les dirigeants et managers.

 

Certains sont conscients qu’ils peuvent s’appuyer sur les hommes et femmes pour mettre en œuvre le changement dans leur organisation. Mais, comment faire pour réellement développer l’engagement des équipes ?

Après tout, peut-on vraiment motiver quelqu’un ?

NON ! En revanche, nous pouvons créer les conditions pour que chacun se sente engagé.

Quelques managers continuent de penser qu’on ne peut motiver qu’avec une augmentation de salaire.  FAUX !

Cela aide mais ne suffit pas. Manager ses équipes à  la ‘’carotte et au bâton’’ ne fonctionne qu’avec les ânes et fait partie d’une autre ère de management !

Certes, rémunérer correctement ses collaborateurs est synonyme de motivation mais, en ces temps difficiles, beaucoup d’entreprises n’ont plus de moyens financiers et de toute façon, cela ne suffit pas.    Alors, que faire ?

Explorons, tout d’abord, les sources de motivation :

Nous avons tous, au départ, des besoins essentiels à notre vie : physiologiques et de sécurité (voir pyramide des besoins de Maslow).

Au-delà de la satisfaction de ces besoins primaires, chaque individu a des besoins d’appartenance à un groupe puis de reconnaissance, de respect, d’estime et de réalisation de soi.

Nos sources de motivation dans l’entreprise correspondent déjà à la réalisation de ces besoins au sein de l’équipe et de son organisation.

Les nouvelles générations ont, de plus,  de nouvelles exigences. Les jeunes sont créatifs, directs et ultra communicants voire turbulents. Ils bousculent les habitudes et n’ont pas la même vision ni les mêmes attentes de leur hiérarchie et de leur place dans l’entreprise.

Ils souhaitent de la transparence, de la communication, du sens pour leurs actions et ne comprennent pas les barrières hiérarchiques. Ils veulent échanger leur vision avec les dirigeants, en direct, et désirent être impliqués en mode participatif, dans l’entreprise.

Je me souviens d’un collaborateur de mon équipe qui souhaitait échanger sur la vision et les ambitions de l’entreprise avec le dirigeant (N+2 seulement) et qui n’a jamais compris que celui-ci ne lui accorde pas un entretien !

Alors, quels sont les clés pour engendrer l’engagement des équipes ?
Les 6 clés de la motivation

  • Faire en sorte que chacun se sente Inclus dans l’organisation et dans l’équipe, Compétent dans ses fonctions et Respecté pour ce qu’il est, libre d’échanger avec les autres sur sa propre vision.
  • Modifier son mode de communication, avoir une écoute active pour comprendre l’autre et s’adapter à chacun. Chaque personne a son propre cadre de référence, son propre vécu et a donc des besoins différents.
  • Plus de Confiance et moins de contrôle – voir l’expérience des entreprises libérées
  • Impliquer les collaborateurs pour co-créer la vision de l’entreprise, les ambitions et les valeurs.
  • Développer la co-responsabilité de chacun dans la réussite de l’organisation : Empowerment
  • Manier le curseur* et trouver le juste équilibre, en fonction des besoins de chaque individu et de chaque situation, entre :

–  Délégation ∞ subsidiarité

– Confiance ∞  contrôle

– Pouvoir chez soi ∞   pouvoir chez l’autre

Développer l’engagement des collaborateurs, c’est au fond trouver le juste équilibre entre les besoins et enjeux de chaque individu et ceux de l’entreprise. Et, c’est avant tout, rester Humain, écouter, communiquer, comprendre et impliquer l’autre…

Osons la Confiance et le management intuitif.

* Curseur de Douglas Mc Gregor, prof. de management