12 clés pour mieux vivre et faire face à l’incertitude

Quelles ont été les réactions face à cette incertitude ?

L’incertitude a toujours existé dans nos vies et sera toujours présente. Personne ne peut prédire de manière certaine ce qui va nous arriver dans le futur, n’est ce pas ? Nous avons mis en place beaucoup de systèmes, pour faire face à l’imprévu,  pour nous protéger, pour anticiper au maximum possible les risques : Des assurances, le chômage rémunéré, des assistances en cas d’immobilité, des contrôles techniques, des normes de sécurité …. Tout est sous contrôle, pense t’on !  🙂

Et pourtant, les évènements comme les aléas de la nature et comme la pandémie viennent nous rappeler que nous ne pouvons pas nous prémunir contre tout ! Tout est changement et le sera toujours ! ”Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement” Buddha

Face à cette imprévisibilité, en fonction de notre vie actuelle, de nos croyances, de la société dans laquelle on vit, de notre personnalité, on va réagir différemment : se mettre en colère, résister, essayer de contrôler encore plus, être dans le déni et vivre comme si rien n’avait changé, lâcher tout et rentrer dans l’apathie, aider les autres, se mettre en action et évoluer …. Chacun est unique et va vivre la situation à sa manière.  Nous voyons aussi, à travers cette crise qui dure, que nous évoluons aussi, au fil des mois, avec des réactions différentes.

J’ai pu observer dans le monde de l’entreprise ces derniers mois des réactions et comportements distincts. J’ai vu des des dirigeants et managers mettre en place des actions pour protéger et soutenir leur équipe ce qui a renforcé la cohésion et l’engagement. D’autres ont basculé dans une sorte d’hyper-contrôle pour essayer de maitriser les risques et certains ont lâché en observant ce qui se passe et sans plus rien prévoir . Chez les collaborateurs aussi, des manières très variées de faire face : certains ont réfléchi à ce qui était essentiel pour eux dans la vie et ont quelquefois changé de métier, quitté leur poste – Quelques uns ont proposé des actions solidaires, d’autres ont pris beaucoup de recul pour retrouver du sens et certains se sont mobilisés pleinement pour leur entreprise.

Ce qui est sûr, c’est que si nous nous laissons submerger par nos émotions, par la peur de l’avenir; alors, nous pouvons  prendre des décisions erronées,  prendre des risques en agissant de manière impulsive, cristalliser sur un évènement et même aller jusqu’à se mettre en colère contre le monde entier…. En bref, nos réactions peuvent nous être néfastes.

Mais, la bonne nouvelle est que nous avons tous les ressources intérieures, quelquefois insoupçonnées, pour faire preuve de résilience et mieux accepter l’incertitude. Pour cela, prendre un temps de recul et d’intériorité et nous auto-observer est essentiel.  L’aide d’un thérapeute ou d’un coach peut nous permettre d’explorer les compétences émotionnelles qui nous permettront d’avancer face à l’incertitude et dans le respect de qui nous sommes.

12 clés pratiques 

Comprendre nos réactions émotionnelles et les transformer permet de se sentir mieux, de se réaliser et  d’augmenter notre flexibilité face à la vie. Pour y parvenir, Quelques clés pratiques: 

  1. Stopper l’emballement émotionnel et la rumination, par la respiration ou un exercice de cohérence cardiaque. Dire STOP tout haut et visualiser le panneau devant vos yeux – Ecrire sur un papier tout ce qui passe dans la tête. Cela permet de revenir au néocortex, cerveau du cognitif plutôt que de rester dans le cerveau des émotions, le limbique.
  2. Accueillir avec bienveillance mes réactions, mes imperfections, sans me juger, sans me comparer : ”j’ai le droit de ressentir cela !”
  3. Accepter le vide que cela peut engendrer et prendre de la distance par rapport au mental qui nous emmène vers le ”faire” plutôt que ”l’être”. Ce vide peut rester quelques jours ou quelques mois, c’est ok !
  4. Revenir au ”moment présent”  – ETRE là , posé. Comment ? Se promener, pratiquer des techniques de respiration, revenir à soi et prendre soin de soi, vivre ce qui nous ressource, pratiquer un sport ou un loisir, écouter de la musique.
  5. Accepter les choses telles qu’elles sont . Distinguer ce que sur quoi je peux agir et ce sur quoi je ne peux pas agir. ”Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. Marc Aurèle”
  6. Réguler ses émotions et améliorer sa tolérance au stress par de la sophrologie, de la méditation (voir les bienfaits de la méditation dans la vidéo partagée), du sport et tant d’autres moyens qui vous correspondent et vous apporte de la sérénité.
  7. Lâcher ce besoin de contrôler et maitriser les choses. L’humain a tendance à se mettre en hyper contrôle dans les moments de chaos.  Cela veut dire aussi ”accepter notre vulnérabilité”. Pas facile quelquefois 🙂
  8. Explorer et clarifier, quand l’emballement du mental est calmé : ”qu’est ce que je ressens ? A quoi je résiste? Quel est l’émotion que cela engendre (peur, tristesse, colère…) ? Qu’est ce qui déclenche cette émotion? Quel est mon besoin pour passer ce cap ?
  9. Evaluer les vrais risques, avec objectivité  : et, au pire, que se passerait-il ? Souvent, notre esprit s’emballe vers des pensées négatives pour le futur et qui n’arriveront, en réel, surement jamais. Il est judicieux de le faire avec un proche.
  10. Se rappeler ses essentiels de vie, ce qui est vraiment important.
  11. Evaluer ses ressources en terme d’expérience, de connaissances, de qualités, de compétences émotionnelles (diagnostic du quotient émotionnel EQ-i) … et s’appuyer dessus pour se faire confiance et rebondir.
  12. Reprendre sa liberté, son pouvoir d’agir en créant de nouvelles choses, en innovant, en se lançant des petits défis, pas à pas.

Cette exploration de vous-même vous permettra d’ouvrir le champ des possibles et de trouver des solutions qui font sens pour vous. Vous pourrez passer ainsi le cap avec plus de confiance et tranquillité. Un pas vers la résilience.

Et pour finir, 2 citations que j’ai envie de vous partager, dans cette période compliquée pour tous.

  • ”Il y a deux choix de base dans la vie; accepter les choses telles qu’elles sont, ou accepter la responsabilité de les changer”. Denis Waitley
  • ”Tout changement implique une phase de Chaos, durant laquelle, de façon non consciente, dans l’intimité de notre être, quelque chose est appelé à se réorganiser. Cette réorganisation s’opère grâce à la cohérence que nous mettons au service de nos désirs et de nos intentions”. Confidences de Thierry Janssen.

Vous souhaitez être accompagné dans ce cheminement ? Consultez nous. Le cap peut-être passé en quelques séances de Coaching personnel.

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire